ITE: quel bardage choisir pour une isolation extérieure ?

Le bardage est une solution permettant d’offrir un nouveau look à sa maison lors d’une ITE ( isolation thermique par l’extérieur) ou d’un ravalement de façade. Mais il en existe de toutes sortes, avec des aspects et des propriétés bien différents. Alors comment bien choisir son bardage ? Lequel choisir pour une isolation extérieure ?

Il peut être intéressant de profiter d’un ravalement de façade ou d’une ITE ( isolation thermique par l’extérieur) pour offrir une nouvelle jeunesse à sa maison en posant un bardage. Cela permet en effet de donner un style très design et moderne à une habitation. Outre son rôle décoratif, il permet aussi de protéger l’isolation thermique de la maison grâce à son excellente résistance aux intempéries, c’est pourquoi on y a de plus en plus souvent recours lorsque l’on veut isoler un mur par l’extérieur.

Comment bien choisir son bardage ?

quel bardage pour isoler un mur par l'extérieurOn en trouve aujourd’hui de tous types et aux propriétés bien distinctes: bois, ardoise, tuile, pvc, en lames, en panneaux, etc… Vous envisagez de réaliser des travaux d’isolation extérieure ou de ravalement de façade et pensez à la pose de bardage ? Voici notre petit tour d’horizon des différents types, leurs caractéristiques, leurs avantages et inconvénients ainsi que leur prix.

Les différents types de bardage pour une ITE

Bardage bois

On trouve toutes sortes de bardage bois: bois massif, bois composite, lames de bois lamellés-collés, etc… Chaque type de bois possède ses propres caractéristiques et permet un rendu esthétique bien particulier. Mais l’aspect esthétique est également mis en valeur par la technique de pose. Il existe en effet 3 façons de le poser: à l’américaine, à la scandinave et à claire-voie.

Pose de bardage bois à l’américaine

La pose à l’américaine se fait horizontalement, à chevauchement ou à embrèvement. Elle va donner l’impression que l’habitation est plus grande.

Pose de bardage bois à la scandinave

La pose de bardage bois à la scandinave se fait verticalement ou alors obliquement. La pose verticale est la plus courante et permet au bardage bois d’être conservé plus longtemps ( l’eau de pluie ruisselle plus facilement). La pose oblique, beaucoup plus complexe à réaliser, est beaucoup moins prisée.

Pose à claire-voie

La pose à claire-voie implique de laisser un espace régulier entre chaque lame de bois, offrant ainsi un effet esthétique saisissant et très recherché. Les lames peuvent être posées horizontalement ou verticalement, mais toujours à plat. La pose à claire-voie doit toujours s’accompagner de l’installation d’un pare-pluie.

Vous souhaitez obtenir des devis pour vos travaux d'isolation des murs extérieurs ?

Recevez gratuitement des devis de nos professionnels partenaires en moins de 24h

Tous nos professionnels sont certifiés RGE et Qualibat

Bardage bois massif

Le bois massif offre un rendu visuel incomparable. Comme nous l’avons vu précédemment, il existe une multitude de bois de toutes sortes et aux caractéristiques bien différentes pouvant être utilisés pour du bardage. Certains bois seront très résistants aux intempéries alors que d’autres, moins résistants, devront être traités thermiquement pour améliorer leur résistance ( par un procédé de rétification par exemple). Selon les goûts et les envies, il est possible de peindre le bois. Le prix varie de 25 à 120 euros le m², selon le type de bois, ses caractéristiques et les traitements qu’il a subis.

Bardage en lames de bois lamellé-collé

comment choisir son bardage boisLes lames de bois lamellé-collé sont collées entre elles sous pression. Esthétiquement, ce type de bardage bois ne présente pas différence par rapport au bois massif, mais les lames en lamellé-collé peuvent être plus grandes ( si besoin) et ne présentent aucun risque de déformation. Un traitement de surface des lames de bois est cependant nécessaire. Le prix d’un bardage en lames de bois lamellé-collé est généralement compris entre 80 et 180 euros par m².

Bardage composite

Le bois composite est composé de fibres de bois et de pvc et offre le même rendu esthétique que le bois massif. Cet alliage bois/pvc permet d’améliorer la résistance du bardage: imputrescibilité, résistance aux chocs, aux UV, aux insectes, aux forts écarts de température, etc… Avec le bois composite, vous avez tous les avantages du bois massif, sans les inconvénients. Mais toutes ces qualités ont un prix… Comptez entre 140 et 200 euros le m² pour un bardage bois composite.

Bardage en panneaux en contreplaqué

Les panneaux en contreplaqué doivent absolument répondre à la norme CTB-X pour pouvoir être posé en bardage en extérieur. Il s’agit de panneaux de feuilles de bois collées entre elles. Le bardage en panneaux en contreplaqué est très prisé des architectes contemporains, mais il nécessite un travail de pose très précis.

Pour en savoir plus sur le bardage en bois contreplaqué, en bois composite en bois exotiques ou résineux, cliquez ici.

Bardage en panneaux laminés

Les panneaux laminés sont composés de fibres de bois et de résine thermodurcissable. Leur aspect peut être lisse ou structuré et ils existent dans une grande gamme de couleurs. Ils offrent une excellente densité, une très bonne résistance et ne nécessitent que très peu d’entretien. Ils sont cependant relativement complexes à installer, et leur prix est plutôt élevé ( entre 80 et 150 euros par m²). Ils se nettoient à l’eau.

Bardage fibro ciment

Les lames de fibro ciment sont composées de ciment et de fibres de cellulose. Les couleurs et effets disponibles sont nombreux, et on peut facilement trouver des lames de fibro ciment en imitation bois. L’avantage des lames en fibro ciment est qu’elles sont extrêmement résistantes: feu, insecte, humidité… elles résistent à tout, ne perdent pas leur couleur d’origine et ne nécessitent que très peu d’entretien pour un prix très attractif ! On peut également trouver des panneaux de fibro ciment. Le prix du fibro ciment est généralement compris entre 20 et 45 euros par m².

Bardage en pierres minces

Les pierres utilisées sont très minces ( entre 15 et 30 mm d’épaisseur) et sont posées via un système d’accrochage en acier. Une autre technique de pose consiste à les clipser sur des profils horizontaux. Elles sont cependant réservées aux habitations de deux étages maximum, pour un prix d’entrée de 100 euros par m².

Bardage ardoise

Ce type de bardage peut être réalisé avec des ardoises naturelles ou avec des imitations en fibro ciment. Il offre un cachet inimitable et toujours très recherché. On peut poser les ardoises droites, mais aussi en diagonale; toutefois la pose n’est pas des plus simples à réaliser. Les ardoise naturelles restent assez sensibles au gel et aux chocs, alors que le fibro ciment sera quant à lui plus résistant. Quant à l’entretien, un démoussage ponctuel fera l’affaire. Pour du fibro ciment, comptez environ 65 euros par m². Pour de l’ardoise naturelle, le prix sera supérieur à 100 euros par m².

Bardage tuiles

Les tuiles existent également sous forme de panneaux ou de briques, dans une grande gamme de couleurs et d’effets. Leur principal inconvénient est leur grande sensibilité aux chocs. A contrario, elles ne nécessitent que peu d’entretien et sont garanties pendant 30 ans, pour un prix allant de 20 à 40 euros par m². Le nettoyage se fait à l’eau, tout simplement.

Bardage PVC

Les lames en PVC présentent de nombreux avantages. La pose et l’entretien sont simples, elles sont durables et traitées contre les UV, se nettoient à l’eau et disposent d’un conductivité similaire au bois. Il existe un très large choix de couleurs et d’effets. Le seul inconvénient du pvc est qu’il n’a pas autant de charme que le bois. Le prix est quant à lui très abordable, de 10 à 80 euros/m².

Bardage métallique

Un temps cantonné aux bâtiments industriels, on utilise aujourd’hui de plus en plus l’aluminium pour les maisons individuelles, notamment dans des projets d’isolation thermique par l’extérieur, mais aussi le zinc, le cuivre et l’acier. Le bardage métallique double peau est en effet très utilisé dans les projets d’ITE: l’isolant est placé entre un plateau intérieur et une peau extérieure.

Il offre l’avantage d’être à la fois souple et léger, et il est donc particulièrement adapté aux façades cintrées. L’inconvénient est qu’il n’est pas idéal pour l’isolation phonique, le métal était un conducteur de bruit. Le prix est généralement compris entre 50 et 90 euros le m².

Questions fréquentes sur l'ITE et le ravalement de façade

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evaluation: 4.6. De 113 avis.
Chargement...
Vous avez un projet ? Des questions ?
Nos conseillers vous rappellent gratuitement pour répondre à toutes les questions relatives à votre projet.
  • Estimation du prix des travaux
  • Montant de vos aides financières possibles
  • Accompagnement pour l’obtention des aides
  • Devis et bilan thermique à domicile gratuits
Laissez nous vos coordonnées ou contactez nous au 01 64 88 36 23
*Vos coordonnées sont privées. Nous ne les partageons pas avec des services tiers.